jeudi 30 avril 2020

Quizz ''Confinement'' - Bordelais



Quizz ‘’Confinement’’ – Le Bordelais




Le vignoble de Bordeaux regroupe toutes les vignes du département de la Gironde, dans le Sud-Ouest de la France.
Certains vins qui y sont produits sont parmi les plus réputés et les plus chers du monde, faisant du bordeaux une référence mondiale.
Avec ses 111400 ha de vignes cultivées, répartis sur 505 communes, et identifiés par 65 appellations, il représente un quart de la superficie des vins AOC français pour une production de cinq à six millions d'hectolitres de vin par an. Sa production est variée avec 84 % de rouges, 10 % de blancs secs, 4 % de rosés, 1 % de blancs doux et 1 % de Crémants (Blancs et rosés). (Chiffres 2018).

1 – On ne peut parler du vignoble sans évoquer les différentes régions qui le compose et qui sont formées par des délimitations naturelles que sont la Gironde, la Garonne et la Dordogne. On fait alors la distinction principale entre la « Rive gauche » (le Médoc et les Graves) et la « Rive Droite » (le Libournais, le Blayais-Bourgeais et l'Entre-deux-Mers) de la Gironde. 
Parmi les différentes appellations suivantes de ce vignoble replacez celles-ci selon leur emplacement ? 


‘’Rive Droite’’
‘’Rive Gauche’’
- Côtes de Bourg


- Côtes de Castillon


- Lussac Saint-Emilion


- Moulis-en Médoc


- Pomerol


- Saint-Estèphe


- Saint-Julien



 2 – Et, profitons d’une promenade dans ces appellations pour y visiter quelques châteaux que vous saurez, sans nul doute, replacer dans chacune d’elles. 


Biston-Brillette’
Bruléscaille
L’A
Bel-Air
Moulin à Vent
Lafont-Rochet
La Grolet
Saint-Pierre
Lussac
Calon-Ségur
D’Aiguilhe
Beychevelle
La Fleur de Gay
La  Croix Saint-Georges
- Côtes de Bourg














- Côtes de Castillon














- Lussac Saint-Emilion














- Moulis-en Médoc














- Pomerol














- Saint-Estèphe














- Saint-Julien
















3 – Producteur de vins dans les trois couleurs, ce vignoble fait la part belle à trois cépages principaux en rouge et trois également principaux en blanc.
Pouvez-vous affecter le pourcentage d’encépagement pour chacun d’eux ? 

              Rouges

66 %
47 %
45 %
22,5 %
9,5 %
5 %
3 %
2 %

- Cabernet-franc









- Cabernet-sauvignon









- Merlot









- Autres (Petit verdot, Malbec, Carménère)








Blancs










- Muscadelle









- Sauvignon blanc









- Sémillon









- Autres (Colombard, Merlot blanc, Sauvignon gris, Ugni blanc)









 4 - Des classements des vins de Bordeaux ont existé dès l'époque moderne (par exemple ceux d'Abraham Lawton entre 1742 et 1775, et celui de Thomas Jefferson en 1787), mais la première classification officielle des bordeaux date de 1855, organisée par le Syndicat des courtiers en s’appuyant uniquement sur des vins rouges (60 dans le Médoc, 1 dans les Graves).
Pour quelle occasion celle-ci fût-elle établie ? 

- de l’inauguration de la ligne ferroviaire transcontinentale Paris-Bordeaux ?

- de la naissance de Louis Napoléon, fils de Napoléon III ?

- de l’exposition universelle de 1855 ?


 5 – Ce classement, même si certains considèrent qu’il présente beaucoup de défauts, constitue toujours une référence ; à tel titre qu’il n’a été l’objet que d’une modification depuis sa naissance. Surement vexé de ne pas faire parti du peloton de tête, Mouton Rothschild se voit promu 1er Cru.
A quelle année, et quel ministre de l’agriculture était en fonction à cette époque (le décret fut signé par son chef de cabinet) ?

Christian Bonnet
Edgar Pisani
Jacques Chirac
Edith Cresson
Raymond Marcellin
- 1981





- 1976





- 1974





- 1973





- 1962






 6- Mouton Rothschild est particulièrement célèbre pour ses étiquettes, qui sont chaque année réalisées par un artiste différent. 
En 1924, à l'occasion de la première mise en bouteille au Château, une étiquette spécifique est réalisée par l'affichiste Jean Carlu. 
Depuis 1945, chaque année l'étiquette du millésime est illustrée par un artiste contemporain.
L’année de sa consécration en 1er Cru quel célèbre artiste a été à l’origine de l’étiquette ? 

- Andy Warhol

- Joan Miro

- Leonor Fini

- Pablo Picasso

- Pierre Soulage

- Serge Poliakoff


7 – Ce premier classement des vins de Bordeaux (sauf une exception) ne concernait que des rouges du Médoc et à servi de rampe de lancement pour différents classements des autres vins du Bordelais : Sauternes & Barsac, Graves, Saint-Emilion, Crus Bourgeois du Médoc et Haut-Médoc.
Connaissez-vous les dates de création de ces classements (certains ont évolués à plusieurs reprises) ? 


1855
1932
1954
1959
- Crus bourgeois du Médoc




- Graves




- Saint-Emilion




- Sauternes & Barsac





 8 – Revenons au très discuté classement des Crus Bourgeois du Médoc et Haut-Médoc. Un domaine dont la renommée voudrait qu’il soit classé en bonne place se refuse de se voir figurer dans ce classement.
De qui s’agit-il ? 

- Cissac

- Lanessan

- Maucaillou

- Petit Bocq

- Sociando-Mallet


 9 – Vous vous rappelez des châteaux figurant dans ce classement de 1855. 
Retrouvez le classement des châteaux suivants ? 


2ème Cru
3ème Cru
4ème Cru
5ème Cru
- Belgrave




- Beychevelle




- Branaire-Ducru




- Dufort-Vivens




- Grand-Puy-Lacoste




- La Lagune





 10 – Le vignoble Bordelais vit une situation paradoxale. Alors que celui-ci n’a jamais produit d’aussi bons vins, que ce soit dans les crus classés ou dans les appellations génériques, le vignoble souffre d’une mauvaise image, portée par les prix faramineux d’une trentaine de crus spéculatifs. Certes, en dix ans, le prix de vente d’Ausone, de Lafite-Rothschild ou de Margaux a été multiplié par cinq, voire par dix, pouvant dépasser 1 000 euros la bouteille en 2010, mais cela reste des exceptions qui masquent la très grande disparité des vins de Bordeaux. Mais, lorsque l’on regarde dans le détail, bon nombre de crus classés sont en réalité vendus entre 20 et 40 euros.
Ce prix, semble-t-il raisonnable ? 
Inaccessible pour le commun des mortels. Sans aucun doute.

Et pourtant Loïc Pasquet (sulfureux) viticulteur (style vins de garage), à la recherche des goûts d’autrefois du Bordeaux proposait sa cuvée ‘’Liber Pater’’ (240 bouteilles) à un prix sortant des sentiers battus. (60 flacons ont d’ailleurs directement trouvé preneurs). 
A quel prix ?

- 1 000 €

- 2 000

- 5 000

- 10 000

- 20 000

- 30 000





 11 – Cette inflation des prix des Châteaux  ‘’médiatisés’’  amène les consommateurs à se retourner sur leurs seconds vins. 
Les connaissez-vous ? Réattribuez ces secondes étiquettes ? 


Rieussec
Sociando-Mallet
Lafon-Rochet
Giscours
Gruaud-Larose
Montrose
- La Dame






- La Demoiselle






- La Sirène






- Les Carmes






- Les Pèlerins






- Sarget







 12 – Problème actuel, un point pénalise le vignoble de Bordeaux, ce sont les questions environnementales. Suspecté d’utiliser massivement des pesticides, le vignoble a été plusieurs fois placé sous les feux médiatiques. La Gironde est le département qui utilise le plus de pesticides en France, laissant se ‘’trophée’’ à la Champagne. Les instances dirigeantes de la viticulture bordelaise veulent faire amende honorable en ambitionnant d’abandonner les pesticides dans les prochaines années. Si cela est une bonne chose, il reste beaucoup à faire. 

Sauriez-vous dire le pourcentage de vignes converties  en en agriculture biologique ? 

- 5 %

- 8 %

- 10 %

- 15 %

- 20 %


 13 Partons sur les appellations Sauternes et Barsac productrices de grands vins liquoreux, classés comme nous l’avons vu précédemment. L’incidence climatique participe, oh, combien, au qualitatif.  Le climat océanique qui caractérise la région de Sauternes et de Barsac est marqué par des précipitations abondantes (900 mm par en moyenne) et inégalement réparties durant l’année.
Toutefois, l’incidence climatique essentielle sans laquelle ce vin n’existerait pas est due à la proximité de la Garonne et surtout à celle de son affluent qui scinde les deux appellations. Celui-ci favorise, à l’automne, la formation des brouillards matinaux nécessaires au développement du champignon Botrytis cinerea.
Affluent, quel est mon nom ? 

- L’Agout

- L’Avance

- La Sinaise

- Le Ciron

- Le Rifoulet


 14 – Revenons dans la région médocaine et sauriez-vous redonner la surface officielle de chacune de ces appellations ? 


610 ha
920 ha
1215 ha
1230 ha
1490 ha
4600 ha
- Haut-Médoc






- Margaux






- Moulis en Médoc






- Pauillac






- Saint-Estèphe






- Saint-Julien







 15 – Pour se rappeler de certaines de nos dégustations, replacer chacun de ces châteaux dans son appellation ? 


Pomerol
Saint-Emilion
Lussac Saint-Emilion
Montagne Saint-Emilion
Puisseguin Saint-Emilion
Saint-Georges Saint-Emilion
- Château Bel Air






- Château Cap d’Or






- Château Grand Pontet






- Château Haut Fayan






- Château La Violette






- Château Tour Calon







 16 - A ce jour, on estime à environ 150 le nombre de domaines girondins aux mains de propriétaires chinois, contre une dizaine seulement pour le reste de la France, ce qui correspond à 3% du vignoble bordelais. Mais le cocasse de l’histoire, c’est que certains nouveaux propriétaires rebaptisent ces châteaux. Les nouveaux patronymes sont pour le moins folkloriques.
Sauriez- vous retrouver les anciens noms de ces châteaux ? 


Château Larteau
Château Tour-Saint-Pierre
Château Sénilhac
Clos Bel-Air
- Château Antilope Tibétaine (Haut-Médoc)




- Château Grande Antilope (Pomerol)




- Château Lapin d’Or (Saint-Emilion)




- Château Lapin Impérial (Bordeaux Supérieur)





 17 – Les 4,7 millions d’hectolitres produits (chiffres 2018) sont répartis pour 56 % en France et 44 % à l’export.
Connaissez le classement (en valeur) des pays demandeurs de ces vins ? 


1er
2ème
3ème
4ème
5ème
6ème
- Allemagne






- Belgique






- Chine






- Etats-Unis






- Hong-Kong






- Royaume-Uni







 18 - Vitrines des terroirs, outils marketing puissants et porte-voix des appellations à l'étranger: du Médoc à Saint-Émilion, les confréries du Bordelais s'appuient de plus en plus sur le folklore et les people pour promouvoir leurs vins. 
Parmi les confréries suivantes, laquelle organise la renommée ‘’Fête de la Fleur’’.  Au cours de son dîner se retrouvent 1500 invités et celui-ci brille par la qualité des bouteilles prestigieuses qui sont servies. 

- Baillis de Lalande-de-Pomerol

- Commanderie du Bontemps du Médoc et des Graves

- Connétablie Blaye Côtes de Bordeaux

- Gentilshommes du Duché de Fronsac

- La Jurade de Saint-Emilion


 19 - Dans les châteaux du Bordelais, faire appel à un grand nom de l’architecture pour ‘’redesigner’’ son domaine, fut très en vogue dès la fin du siècle dernier. Affaire de mode surement ; aussi une affaire de prestige et une preuve de bonne gestion.  C’est Lafite-Rotschild (Pauillac) qui ouvre le ban en 1985, suivi en 2001par Cos d’Estournel (Saint-Estèphe) et donner des envies en 2009 à Cheval Blanc (Saint-Emilion) puis en2010, l’un des plus célèbres domaines du Médoc emboite le pas, Château Margaux. Ces grands châteaux n’ont pas manqués de faire des émules tels La Dominique (Saint-Emilion) et Beychevelle (Saint-Julien) entre autres.
Sauriez-vous retrouver les architectes qui ont conçus ces ‘’paquebots’’ ? 


Norman Foster
Ricardo Bofill
Jean-Michel Wilmotte
Jean Nouvel
Christian de Portzamparc
Arnaud Buolain
- Beychevelle






- Cheval Blanc






- Cos d’Estournel






- La Dominique






- Lafite-Rotschild






- Margaux










20 - Tantôt définie comme le phare de l’oenotourisme bordelais ou le totem de Bordeaux, La Cité du Vin n’en finit plus de séduire ses visiteurs. Depuis l’ouverture en 2016, déjà plus de 1 500 000 personnes ont poussé la porte de cette architecture unique, qui dévoile toutes les richesses et la diversité viticole mondiale. National Geographic classe le lieu en 7e position parmi les meilleurs musées du monde ! La Cité du Vin est un équipement culturel inédit dédié au vin comme patrimoine culturel, universel et vivant. Elle offre un voyage spectaculaire autour du monde, à travers les âges, dans toutes les cultures.
Comment se nomme la salle du 8ème étage où il est possible de déguster un verre de vin en profitant d’une vue panoramique sur la ville de Bordeaux ?

- Le ‘’8’’

- Le Belvédère

- Le Mascaret

- Les Chartrons


Claude Falourd Avril 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire